Par un travail intérieur

Travailler à la Paix en soi

Etre un ouvrier de Paix, bel objectif ! mais comment donner ce que l’on ne possède pas?

Quand le dépit, la frustration, la culpabilité, les regrets, parfois le désespoir, nous encombrent…

Quand l’incompréhension empêche tout dialogue…

Que peut-on faire?

Les croyants s’appuient d’abord, non sur leurs propres forces ou mérites, mais sur la miséricorde de Dieu, pour se changer ou pour convaincre. C’est l’arme de la prière:  quelques unes…

Croyant ou non, il faut d’abord retrousser ses manches pour accueillir ou promouvoir la paix et la réconciliation : qu’il s’agisse de pardonner ou de demander pardon, ou encore de se pardonner à soi-même ses propres erreurs, c’est un long et difficile travail. Il n’y a là rien d’un déni ou d’un oubli des douleurs passées,  c’est au contraire  par l’affrontement à la vérité de ces douleurs/désaccords que ceux-ci pourront être dépassés en vérité.

Le dialogue, l’écoute, avec les personnes concernées ou avec une personne généreuse, formée à cela, ou encore la méditation et le silence intérieur sont des chemins que chacun peut emprunter, s’il le désire avec assez d’ardeur.