Agir pour la Justice

BÂTIR LA PAIX COMMENT ?…  EN AGISSANT POUR LA JUSTICE .

Sœur Emmanuelle, vivant au Caire parmi les habitants du bidonville construit sur les ordures, a clamé partout sa préférence pour la Justice, due aux frères, plutôt qu’à une charité parfois vécue comme une obole, due aux pauvres. Or, disait-elle, « je n’ai pas de pauvres, je n’ai que des frères »

La justice est en effet nécessaire à la Paix, ou plutôt, le sentiment de l’injustice, les frustrations et ressentiments fruits de l’injustice, provoquent haine, violence et jalousie et sont un obstacle infranchissable à la paix. C’est pourquoi ils sont nombreux ceux qui travaillent à la justice : pour que tous accèdent à l’éducation, à un travail, à un logement, à une terre, à la liberté, à la dignité.

Dans les associations dites « charitables », (comme le Secours Populaire, Secours Catholique, Restos du Cœur, …)

celles qui défendent les droits humains,   ( comme le DAL, Droit Au Logement, ATD, Aide à Toute Détresse Quart Monde,  LDH, Ligue des Droits de l’Homme…)

celles qui défendent les peuples humiliés, (comme  Gandhi ou Mandela…)

Avec ceux qui essaient d’agir sur les politiques de la cité, pour plus de justice sociale ou pour mieux répartir l’argent public ou encore pour diminuer l’investissement dans les armes, avec ceux qui agissent pour la justice dans le monde du travail, dans des syndicats, les conseils.

Et ceux qui, dans l’anonymat de la vie quotidienne, interviennent courageusement contre l’humiliation des plus faibles, si fréquente et si néfaste à la paix.