Ces Paix auxquelles on croit : Afrique centrale – Rwanda.

 

Le 7 avril 1994,  des factions extrémistes hutus massacrent une partie de la minorité tutsi et des Hutus modérés. En trois mois, 800 000 à 1 million de civils, plus de 10 % de la population, dont une majorité de Tutsis, sont exécutés, tandis que 2 millions de personnes se réfugient dans les pays voisins. Le 4 juillet, l’Etat de droit est enfin restauré. En novembre, l’ONU établit en Tanzanie un tribunal pénal international destiné à punir les planificateurs du génocide. Depuis 1996 et le retour des réfugiés, et jusqu’à présent, le gouvernement tente d’apaiser les tensions ethniques, en s’attelant à la condamnation des 80 000 présumés coupables de crimes de guerre emprisonnés. Plusieurs ONG contribuent à la reconstruction. Et, peu à peu, les Tutsis et les Hutus du »pays des mille collines », agriculteurs à 90 %, recommencent et continuent à cultiver leurs parcelles, tandis que les tribunaux prônent les vertus de la réconciliation.

Depuis plusieurs années, des « villages de la réconciliation » ont été instaurés, notamment par le biais de femmes courageuses et déterminées, afin de recueillir des enfants orphelins.

Crédits photos : Katy Migiro, Reuters, et  24 heures CH

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *