Lettre de Christian Morio, Coordinateur des travaux

Le 3 août 2016, je rencontrais pour la première fois les Sœurs de la Communauté pour
voir comment procéder pour s’attaquer au projet de réhabilitation de la Grange. En 2 ans nous
avons fait des progrès importants avec le concours et le soutien de l’équipe de pilotage et de la
Paroisse, et les 4 sœurs de la communauté.
Le permis de construire a été accordé le 29 juin et un panneau est maintenant apposé
sur le mur extérieur, conformément à la loi, afin que le public puisse prendre connaissance des
caractéristiques des travaux qui vont être réalisés. Le panneau est agrémenté d’une photomontage
qui montre l’état futur de la façade rue du Général Koenig. Un délai de 2 mois est
nécessaire avant de commencer des travaux pour permettre un éventuel recours des tiers. Les
2 maquettes réalisées par notre architecte Johanna Schmidt sont exposées depuis peu dans
l’église sous vitrines(financées par un donateur qui veut rester anonyme) et sur un support
identique accompagné d’un poster explicitant le projet et un plan de localisation est positionné
sur un chevalet. L’ensemble est très sobre tout en étant élégant. Les visiteurs-pèlerins peuvent
donc découvrir le projet et offrir un don dans des enveloppes pré-imprimées à cet effet.
Parallèlement nous avons réalisé un flyer français-anglais décrivant le projet et
donnant des indications pour faire un don soit en ligne (voir ci-dessous) soit dans le tronc de
l’église. Les premiers dons ont déjà été enregistrés. Les personnes intéressées peuvent
également consulter le site internet de la Maison de la Paix et la page Facebook mentionnés
sur le flyer.
Parallèlement au dossier technique et à la communication, nous avons également bien
avancé sur les structures juridiques nécessaires à la recherche des financements. D’une part
l’Association La Grange de la Paix qui va détenir l’immobilier du projet vient d’être
constituée. Le diocèse va céder la Grange à cette association culturelle dont le conseil
d’administration est constitué pour un tiers par des représentants du diocèse et pour le reste
par des laïcs. D’autre part, une fondation abritée par le Fondation Française de l’Ordre de
Malte a été créée le 10 juillet 2018 à l’issue de la signature d’une convention entre le diocèse
et la Fondation Française de l’Ordre de Malte. Cette fondation a pris la dénomination
« Fondation Sainte-Mère-Eglise » afin de bénéficier de la notoriété de la commune tant en
France qu’à l’étranger et notamment aux Etats-Unis. Grâce à cette fondation, nous pourrons
solliciter des donateurs intéressés par la déduction fiscale réservée aux contribuables soumis à
l’IFI(ex-ISF) et aussi bénéficier de la notoriété de l’Ordre de Malte.
Enfin nous avons déposé auprès de la Région Normandie, 2 dossiers : l’un pour
obtenir le Label Normandie pour la Paix et l’autre pour obtenir une subvention dans le cadre
de l’opération Normandie pour la Paix/Forum de la Paix. Nous sommes en contact avec la
Région pour affiner nos demandes et répondre à leurs interrogations. Nous avons bon espoir
d’aboutir positivement avant la fin de l’année.
Il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour communiquer à grande échelle et
toucher des donateurs potentiels. Parmi nos priorités, nous allons concentrer nos efforts sur la
préparation d’évènements qui s’intégreront dans la célébration du 75 ème anniversaire du
débarquement en juin 2019. Nous aurons l’occasion de vous en reparler en sommes preneurs de
toute suggestion et implication de tous ceux qui veulent apporter leur pierre à la construction de la
Paix.
Christian Morio Coordinateur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *