45

2ème trimestre 2018

La farandole d’avril, mai, juin, s’est faufilée à travers les événements qui ont coloré le printemps-été. Il fait soleil, les oiseaux chantent, les fleurs s’exhibent, et l’Olivier de la Paix a nourri de nouvelles feuilles. Rencontres et accueils ont scandé ces derniers mois.

« Voyage au pays de la paix »

Comme une belle aventure proposée aux jeunes et enfants venus nous rejoindre, un voyage au pays de la paix, vécu avec la trentaine de jeunes du collège Marie-Joseph de Trouville. Partis du Nord Cotentin, après 2 jours de marche, ils ont rejoint la Maison de la Paix pour diverses activités sur le thème de la Paix, un temps de réflexion et de célébration.
Voyage au pays de la Paix, avec la petite école primaire d’Alençon toute de fraîcheur et d’attention. Les enfants se sont exprimés par la poésie, les jeux de rôles, les jeux de la paix sans gagnant, sans perdant, tous ensemble.

Voyage au pays de la Paix avec les enfants des catéchismes et leurs animatrices du secteur La Haye du Puits-Créances-Lessay. Ils ont réalisé une grande fresque aux multiples expressions de paix sur les colombes dessinées. Des galets souvenirs peints de leur imagination leur ont été remis comme en cadeaux. « Etre des gouttelettes de paix, là où nous vivons » revient souvent comme invitation à devenir et à transmettre.
Voyage au pays de la paix à travers un chantier/ mission avec des jeunes lycéens du Calvados venus partager la vie de la communauté : convivialité, prière, services. Avec enthousiasme et simplicité ils ont peint, jardiné, et relooké le Jardin de la Paix en vue de la proche inauguration de celui-ci. Belle rencontre !

« Escales au pays de la paix »
Pour les 18 sœurs Hollandaises de la Congrégation de Mère Marie-Madeleine Postel, qui désiraient découvrir la Maison et partager sur ce que nous essayons de vivre et les projets en horizon.
Pour les sœurs du diocèse en services communautaires venues passer la journée avec nous, elles aussi curieuses de connaitre notre mission et prolixes en questions. Ces rencontres sont toujours des moments de bonheur.
Pour les sœurs de Notre Dame de la Salette, congrégation de sœur Marijo, passant cinq jours avec nous dans une démarche de visites/pèlerinage. La joie et la jeunesse de ces sœurs malgaches et birmanes ont rayonné sur tout le voisinage. Quel souvenir !
Escale aussi avec la cinquantaine de personnes de « Habitat et Humanisme », organisme qui œuvre pour permettre l’accès à un logement décent aux personnes en difficulté.
Sous la houlette de F. Pepers les étincelles de bonheur ont brillé dans les yeux des participants.
Etape pour ceux et celles qui sonnent à la porte, visages amis connus et inconnus, passant là tout simplement. Nous ne comptons pas, les chiffres n’ont jamais traduit la richesse des rencontres. « On ne voit bien qu’avec le cœur » disait le Renard au Petit Prince.

« Visite et inauguration du Jardin de la paix »
L’inauguration du Jardin de la Paix valait bien un apéro. concert pour accueillir plus de 70 personnes venues en amis honorer l’évènement. Fidèle à ce rendez-vous annuel, c’est autour du thème « construisons la paix » que le parcours s’invite aux visiteurs. Chaque panneau nous plonge au cœur de ceux et celles qui sont des artisans de paix. Des femmes israéliennes et palestiniennes qui marchent pour la paix, en passant par le mouvement Sant’Egidio , les moines de Tibéhirine , l’imam, le pasteur et le cardinal qui joignent leurs efforts de paix en Centre Afrique, nous sommes invités à nous laisser porter et interpeller par toutes ces belles figures qui signent de leur vie ce grand défi : croire que la paix est possible. Belle visite !

« Longue marche pour la paix »
Samedi 26 mai, 800 marcheurs, tel un long fleuve humain qui glisse à travers marais et bocage de Carentan à Sainte Mère Eglise. « Construisons la Paix » est la sève qui doit circuler au cœur de chacun pendant cette marche. Thème choisi pour que cette journée soit aussi un voyage intérieur.

« Parcours dans l’église »
Les manifestations du 6 juin et la période estivale amènent le flot de visiteurs /pèlerins vers le cœur de Sainte Mère Eglise. L’église reste un lieu très fréquenté et nous y assurons une présence tout au cours de l’été. Les enfants y dessinent leur colombe de la paix, les adultes écrivent leurs intentions personnelles, souvent des conflits familiaux qu’ils confient à Notre Dame de la Paix. Les lumignons veillent comme de fidèles sentinelles, prolongeant la prière, et la musique en boucle invite au silence. Les visiteurs du monde entier s’y croisent et nous essayons de guider un peu les pas de ceux qui entrent. Cette année une belle exposition de dessins d’enfants prolonge la visite.

« Chemin d’espérance et de confiance »
Le permis de construire est apposé sur le mur de la grange. Le temps de la patience a tissé sa toile . Ci-joint (rubrique « Actualités ») l’évolution du projet par Monsieur Morio, coordinateur.

Belles saison, belles rencontres, soyons des gouttelettes de paix !

Sr. Anne-Françoise Angomard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *