42

N° 42– Juin 2017

« En passant la porte vers la liberté, j’ai su que si je ne laissais pas derrière mo i toute la colère, la haine et l’amertume, je serais toujours en prison“.

Nelson Mandela

Avec tous ceux qui osent franchir aujourd‘hui des portes d’espérance, « ouvrons des chemins de paix“.Tant de familles et tant de pays souffrent violence , tant de milliers de réfugiés, en quête d’une vie meilleure, prennent la route de l‘exil et passent la mer au péril de leur vie ! Avec ceux qui espèrent encore liberté et paix, il est bon d’accueillir et d‘ offrir quelques-unes des fleurs de paix reçues au mois de juin en ce pays de Sainte –Mère- Eglise.

Fleurs rouges de la liberté, offertes les 3 et 4 juin par une cinquantaine de jeunes du Lycée de Gisors avec plusieurs jeunes de Sainte-Mère. Fleurs du temps convivial partagé ensemble autour d’un barbecue à la Maison de la Paix. Fleurs de l’amour avec la comédie musicale:  » Et si on bâtissait la paix ensemble?“. Sur la place de l’église remplie de visiteurs en ces jours de mémoire du DDAY, des jeunes ont osé dire et chanter que la tragédie du 11 septembre 2001 à New York, les attentats du Bataclan à Paris, puis à Nice, à Londres et ailleurs n’auront pas le dernier mot. La résistance de la dignité humaine, la liberté et l’amour l’emporteront un jour. Merci à Laurence, Sophie, Jean-Baptiste, Andgie, Léa et tous les jeunes pour ces fleurs d’espérance.

Fleurs jaunes du soleil et de la joie des visites à la maison ! Soeurs de la fraternité inter-congrégations de Rennes, le 4 juin, avec en prime, la visite surprise d’amis de l’Anjou, soeurs d’Allemagne avec Soeur Theresita et plusieurs pèlerins le 18 juin, soeurs d’un Conseil général de Bretagne, le 25 juin. Un beau bouquet de lumière !

Fleurs vertes de l’espoir avec des jeunes de seconde du Lycée Marie Joseph venus du 12 au 15 juin participer à la vie quotidienne de la communauté et s‘engager dans un chantier-mission après l’évènement de leur confirmation. Ils ont peint avec ardeur le terne « cabanon“, pour lui permettre de faire bonne figure sur le terrain de la maison. Ils ont vaillamment gratté et peint en vert-provence les grilles du portail d’entrée en lui donnant une nouveauté discrète et appréciée de tous les connaisseurs. Ils ont tenu à participer à notre prière, matin et soir. Bref, ils ont apporté cet air de jeunesse qui fait du bien ! Merci à Cédric, leur animateur, familier de la Maison de la Paix.

Fleurs vert-tendre du printemps offertes ce 27 juin par la présence d’une quinzaine d’enfants de Martinvast accompagnés de leur curé, de quelques parents et catéchistes . Pourquoi pas Sainte-Mère-Eglise pour leur dernière soirée de catéchèse autour du thème de la Paix? Ils ont pu, sans oublier le goûter, dessiner la colombe de la paix , la découvrir dans un vitrail de l’église et dans les mains de l’enfant Jésus porté sur les bras de Notre-Dame de la Paix; ils ont choisi à qui envoyer leur message de paix et sont repartis heureux.

Le 22 juin, l’inauguration de la 4ème édition du Jardin de la Paix en présence d’une cinquantaine de participants a permis à tous de découvrir des itinéraires nouveaux pour ouvrir des chemins de paix. Les journalistes étaient au rendez-vous, ainsi que Monsieur le Curé et Monsieur le Maire ! Quelques prises de parole, celles qui viennent du coeur et des convictions profondes, nous ont rappelé qu’il est vraiment bon d’aimer la Paix. La lecture de plusieurs textes sur fond musical a mis chacun en appétit pour un premier parcours dans le jardin, avant le partage incontournable du verre de l’amitié.

Comment ne pas admirer les magnifiques fleurs roses du laurier apporté pour le jardin, signe d’une amitié déjà vécue et toujours à cultiver? Comment ne pas se laisser toucher par la brassée de fleurs blanches marquant une première visite à la Maison de la paix ? Nous avons été heureuses de rencontrer à cette quatrième inauguration plusieurs personnes nouvelles; parmi eux, deux jeunes voisins, Noémie et Thomas. Ils ont tout simplement répondu à l’invitation, encouragés par d’autres voisins très attentifs à créer des liens de quartier.

Dans l’un des textes exposés au jardin, n’est-il pas écrit: Oui, cher voisin mystérieux… ta présence silencieuse près de moi est plus qu’un voisinage. Ta présence est comme un appel de la vie pour me dépasser. Oui, j’ai besoin de toi, de ta fraternité. J’ai besoin de frapper à ta porte“ (signé: Ton voisin)

Mais, direz-vous, où donc pourrons-nous voir toutes ces fleurs du jardin lorsque nous n’avons pu profiter de cette soirée particulière du 22 juin?

Chaque jour, les portes du jardin sont ouvertes de 10 h à 18 h. et la visite est gratuite. Alors, n’hésitez-plus.

Et bientôt, espérons-le, le site internet de la Maison de la Paix vous offrira de nouveau la possibilité de visites et de dialogue. A plusieurs reprises au cours du mois de juin, une petite équipe s’est mise à l’école pour s’initier à l’art de la communication sur site. Après un certain temps de latence, le ₺top départ“ du nouveau site ne saurait donc tarder !

Le 29 juin, la rencontre de l’équipe de pilotage de l’Association a permis de cueillir quelques nouvelles fleurs dans les derniers évènements vécus et de semer quelques graines pour les mois à venir. Le bouquet final fut le renouvellement des membres du bureau pour continuer, dans la diversité des dons et des couleurs, à servir la mission de Paix et de Réconciliation, aujourd’hui et demain.

Sr Simone Delaunay

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *