29

 

N° 29 –  mars  2016

 

« La paix exige que nous changions notre façon de vivre ensemble ».

Pape François

Sortir de l’hiver en prenant  un grand chemin de traverse et s’émerveiller des bourgeons qui germent en silence. Le printemps s’installe et avec lui les promesses de vie. Nous aurions envie d’exulter après la chape hivernale mais  Bruxelles, le Pakistan, le Nigeria, la Syrie,  font pleurer le monde de larmes de sang. Aurions-nous l’audace de dire que « la paix est toujours possible » comme nous y invite le thème de la marche pour la paix ? Serions-nous assez naïfs pour croire qu’un jour « le loup habitera avec l’agneau » comme nous le promet le prophète Isaïe ? Le vendredi de la passion  continue son œuvre destructrice mais la Lumière de Pâques nous convie au banquet de l’Espérance.

En lien avec le thème de la marche pour la paix, nous avons invité Catherine Billet, déléguée nationale du mouvement Pax Christi, à venir faire une conférence le mercredi 9 mars sur le sujet « La Paix est toujours possible »,  éternel dilemme dans le contexte actuel. Après un voyage express à travers l’Histoire de l’humanité, il nous fallait tenir ensemble «  que la paix n’a jamais existé mais que la paix est toujours possible ». Catherine, que l’on appelle communément «  une nomade pour la paix », a bousculé nos présupposés. La paix n’est pas une utopie, elle engage à l’action, et parce qu’elle est une espérance elle est donc toujours possible. Il nous faut croire en la goutte d’eau du colibri. (cf. la légende du colibri de Pierre Rabhi, voir internet).

Du côté de la communauté des sœurs, nous regardons aujourd’hui et demain avec confiance.

Les 11- 12 – 13 mars, nous avons accueilli deux religieuses d’une congrégation du  Cantal venues nous « visiter », dont une sœur Philippine. Nous les avons immergées dans le  projet de la mission et dans ce qui fait notre vie. L’Esprit souffle où il veut …et nous égrenons les « peut-être », les « si », les « pourquoi pas », jouant d’impatience et de confiance. Des fenêtres s’ouvrent sur un jardin d’espérance de sœurs qui viendraient nous rejoindre, sensibles à l’appel réitéré.  L’avenir de notre communauté à deux devenait un fil si ténu que des nuages couvraient  l’horizon.

Lundi 14 mars, fidèle à l’animation de la Maison, l’équipe de pilotage s’est retrouvée, tissant les fils de nouveaux projets pour cette année. Le Jardin de la Paix proposera un parcours autour de témoignages d’artisans de paix dans le monde. Si nous prêtons attention en ouvrant les journaux sérieux, nous pouvons aussi découvrir combien de soleils de paix se lèvent dans tous les coins du globe.  C’est une invitation à ce voyage, le cœur attentif.

Un grand évènement se profile à l’horizon : le Tour de France !!! Sainte Mère verra la présentation des équipes et sera au top pendant trois jours. Nous nous inscrivons dans ce grand moment de la vie locale, nationale et mondiale.  Nous roulerons pour la paix à l’aide d’une banderole géante  et la colombe de la paix  vue du ciel manifestera le symbole du lieu. Alors à vos drones et aux hélicoptères !

Mardi 15 mars, avec les responsables de l’enseignement catholique de la Manche nous préparons le grand rassemblement des jeunes attendu en mai. Sans doute seront-ils près de 300. Puisse ce rassemblement être pour eux un chemin de paix et de fraternité.

Les touristes ont retrouvé le chemin de Sainte Mère Eglise. La symphonie des langues se fait entendre sur la place et déjà les camping-cars redessinent en blanc les espaces de parking. Soleil, vacances, printemps se tricotent ensemble.

Nous nous donnons rendez-vous :

MARCHE POUR LA PAIX – SAMEDI 28 MAI

De Ravenoville  à Sainte Mère Eglise,

Ancrée au cœur cette conviction que « La paix est toujours possible », parce qu’elle est une Espérance.

Sœur Anne-Françoise Angomard

Assemblée Générale de l’Association des Amis de la Maison de la Paix mercredi 20 avril 18h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.