28

N° 28  – Février 2016

“Si la paix est en toi, elle le sera d’autant autour de toi-même… Lorsque la paix est en nous, les choses deviennent beaucoup plus simples et accessibles“ Corinne

 

Ce message du 23 février laissé par Corinne, à l’église, accompagne  d’autres messages qui  manifestent le retour progressif des visiteurs – pèlerins  à Sainte-Mère-Eglise, à la faveur des vacances d‘hiver. Déjà, leur provenance se diversifie : USA, Allemagne, Belgique, Angleterre, Espagne, France… Pour leur part, ʺ Ludivine et Philippe ont prié ce jour dans cette église avant de repartir en Irlande“.

 

Que fut donc ce mois de Février pour notre communauté?  D’abord, un temps du simple quotidien où notre présence, entrecoupée de pauses spirituelles, s’est voulue au plus proche des réalités vécues au jour le jour par les personnes de notre entourage. Comme tout un chacun, nous assurons la vie de la maison, cuisine et achats élémentaires, et nous aimons vivre les rencontres dans la rue, sur le marché ou dans les magasins.  L‘accueil des  fréquents imprévus et l‘attention aux petites choses de la vie entrainent à ʺvivre le présent avec passion“ selon la formule du Pape François.

Contre vents et marées, nous  marchons avec d’autres au chemin de la Paix. Ce temps d’attente d’un nouveau printemps, ne serait-il  pas une heure favorable pour voir, écouter et comprendre ce que vivent d‘autres frères et soeurs chez nous et ailleurs ? Et se laisser toucher par les étincelles de vie?  Le  vent souffle parfois avec violence. Les ondées précèdent le soleil. Mais ses rayons donnent aux ʺmarais blancs“ (marais inondés) une beauté à faire rêver plus d’un visiteur. Cela vaut la peine de  se déplacer en famille ou avec ses amis pour contempler et faire admirer le paysage !

 

Dans le même temps, nous continuons à assurer régulièrement  les vêpres  à l’église avec le petit groupe des priants de Sainte Mère et des environs. Le 3 février, l‘enregistrement  des dix minutes de la Maison de la Paix a bien eu lieu dans le cadre de l’émission Partage et Foi sur RCF. Ne suffit-il pas  de capter les bonnes longueurs d’ondes pour l‘entendre en direct une fois par mois, le dimanche à 9 h ?…

Le 14 février, notre paroisse Notre-Dame de la Paix a eu la joie d’être choisie pour la célébration de l’appel décisif des 25 catéchumènes du diocèse de Coutances et d’Avranches. Avec d’autres, nous étions mobilisées pour l’accueil et le simple partage des différents moments de cette journée. Il faisait froid et l’invitation de fin de journée à venir à la Maison de la Paix prendre un chocolat chaud eut un franc succès. La maison débordait mais le service fut largement assuré par les uns et les autres. Aura, jeune catéchumène d’une vingtaine d’années est même arrivée  avec un gâteau fait maison. Temps convivial, apprécié de tous.

 

Le 24 février, le Comité de pilotage de l’Association des Amis de la Maison de la Paix a pris du temps pour chercher comment témoigner de la solidarité avec nos frères migrants et réfugiés qui arrivent dans la Manche. Comment s’inscrire dans une démarche  respectueuse des réalités  du terrain, des familles et des différentes instances concernées? La préoccupation demeure présente et l’équipe se tient prête à saisir les moments opportuns pour tel ou tel geste d‘humanité. Le décalage nous est apparu grand entre l’élan des bonnes volontés et les réalisations possibles pour une fraternité au-delà des frontières et des murs qui se dressent  un peu partout.

 

Les 26 et 27 février, des occasions étaient offertes d‘ exprimer un souci de paix dans la justice. Anne et Denis,  membres de la Fraternité OEcuménique Internationale présentaient  une video ʺNet For God“ sur Le combat de Dorothy STANG en forêt d‘ AMAZONIE. Sa proximité des plus pauvres pour leur défense contre les grands propriétaires accapareurs des terres lui a valu d‘être assassinée en 2005. Pourtant, son oeuvre se prolonge et s’amplifie pour la joie de tout un peuple qui continue de résister aux menaces.

L’autre rencontre fut celle du bol de riz proposé par le CCFD- terre solidaire. ʺTous humains contre la faim“.  La Paix n’est –elle pas un fruit de la justice et d’une mondialisation de la fraternité? Une  présentation succinte de l’Encyclique Laudato Si  visait à donner ʺgoût d’y retourner voir“ pour entrer dans le grand mouvement de sauvegarde de la terre, notre Maison commune. Autant de moments à vivre avec des gens du pays pour nous ouvrir ensemble aux grands défis de la Paix et de la Réconciliation.

 

Et, pour nous entraider à croire que ʺ la paix est toujours possible“, une soirée aura lieu prochainement  à Sainte-Mère-Eglise avec Catherine Billet, déléguée générale du mouvement Pax Christi France. Des échos vous parviendront de cette rencontre  programmée  début mars sur le thème de la dixième Marche internationale pour la Paix  prévue le 28 mai 2016.

 

A l’horizon  J – 27  du Jour de Pâques, nous souhaitons à tous les Amis de la Maison de la Paix une heureuse traversée de mars. Que nous ayons la joie de continuer à tisser ensemble les liens  de nos différences  pour  construire des ponts où l’on puisse danser au rythme de  l’Evangile de la Vie.

Sr Simone Delaunay

 

 

Le Mercredi 20 Avril 2016, 18 h,  à Sainte-Mère-Eglise:

Assemblée générale de l’Association des Amis de la Maison de la Paix.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.